L’Hôtel Pasteur à Rennes

Il se passe beaucoup de choses à l’Hôtel Pasteur, c’est ouvert du lundi au vendredi de 9h à 17h. Pas de restriction d’accès, au contraire un peu partout , on peut trouver des invitations à ouvrir l’oeil, l’oreille, les sens . Mercredi 6 janvier 2017,  j’étais avec ma fille, on avait un peu de temps devant nous, le temps d’aller voir justement. Les salles étaient vides, sans doute en attente de prochaines expos ou ateliers mais il y avait quand même de quoi capter notre attention, le lieu étant à mon sens, bourré de charme, de poésie, d’histoires. J’ai eu très envie d’avoir un coin à moi dans cet espace, mais bon, je me suis contentée de prendre quelques photos, assistée de ma fille pour vous restituer, à ma façon, l’ambiance du lieu. Suivez le guide !

hotel-pasteur-rennes-objets-poetiques-1-janvier2017

 

hotel-pasteur-rennes-objets-poetiques-3-janvier-2017

 

hotel-pasteur-rennes-objets-poetiques-4-janvier-2017

 

hotel-pasteur-rennes-objets-poetiques-5-janvier-2017

 

hotel-pasteur-rennes-objets-poetiques-7-janvier-2017

 

hotel-pasteur-rennes-objets-poetiques-8-janvier-2017

 

hotel-pasteur-rennes-objets-poetiques-9-janvier-2017

 

hotel-pasteur-rennes-objets-poetiques-10-janvier-2017

 

hotel-pasteur-rennes-objets-poetiques-11-janvier-2017

 

hotel-pasteur-rennes-objets-poetiques-12-janvier-2017

 

hotel-pasteur-rennes-objets-poetiques-12bis-janvier-2017

 

hotel-pasteur-rennes-objets-poetiques-13-janvier-2017

 

hotel-pasteur-rennes-objets-poetiques-14bis-janvier-2017

 

hotel-pasteur-rennes-objets-poetiques-14-janvier-2017

 

hotel-pasteur-rennes-objets-poetiques-15-janvier-2017

 

hotel-pasteur-rennes-objets-poetiques-15-janvier-2017

 

hotel-pasteur-rennes-objets-poetiques-17-janvier-2017

 

hotel-pasteur-rennes-objets-poetiques-17-janvier-2017

 

hotel-pasteur-rennes-objets-poetiques-19-janvier-2017

 

hotel-pasteur-rennes-objets-poetiques-19-janvier-2017

 

hotel-pasteur-rennes-objets-poetiques-21-janvier-2017

 

hotel-pasteur-rennes-objets-poetiques-21-janvier-2017

 

hotel-pasteur-rennes-objets-poetiques-23-janvier-2017

 

hotel-pasteur-rennes-objets-poetiques-24-janvier-2017

 

hotel-pasteur-rennes-objets-poetiques-25-janvier-2017

 

hotel-pasteur-rennes-objets-poetiques-25-janvier-2017

Fin de la visite, fermons la porte, tout doucement.

Retrouver également l’Hôtel Pasteur sur sa page facebook

Publicités

Le monde enchanteur d’Elisa Granoswka

expo-supplements-d-ame

Affiche réalisée par Elisa pour l’exposition

J’étais impatiente de faire le portrait d’ Elisa Granoswka  chez Suppléments d’âme (tellement impatiente que je m’étais précipitée dans cette jolie mercerie rennaise une semaine trop tôt ! ). C’est dire si le samedi 23 avril, j’étais prête pour cette rencontre ! J’adore le travail d’Elisa, ses petits personnages pleins de vie, un peu espiègles, un peu mystérieux et j’étais ravie de cette journée exposition-rencontre. J’en ai profité pour la faire parler un peu d’elle. De nature discrète, elle  s’exprime intensément à travers ses créations très colorées, oniriques et très poétiques !

ElisaGranowska

Elisa souhaitait rencontrer son public, les lecteurs des livres illustrés qu’elle conçoit pour les enfants,  les collectionneurs de petits mobiles et tous ceux qui craquent pour les « cadres conserves » aux motifs poissons, personnages et jolies muses.

IMG_1091

 

IMG_1085

 

IMG_1086

Elle a dévoilé un peu de son travail en montrant l’envers des décors façonnés pour chaque projet.  Sa technique est impressionnante, c’est un travail de longue haleine qui nécessite de nombreuses étapes.

Elisa Granowska

il y a tout d’abord la création des personnages  en papier mâché ou pâte à modeler durcissante, sur lesquels Elisa intervient plusieurs fois, rajoutant des couches ou en affinant les formes à coups légers de stylets pour parfaire le rendu et donner le plus de vie possible à ses personnages. Une fois leurs mouvements fixés dans leur forme la plus vivante, ils prennent la pause devant l’objectif d’Elisa pour pouvoir se glisser dans un livre, une affiche ou une carte de voeux.

IMG_1099

6-7

Image extraite du blog D’Elisa pour un projet de livre

Cela donne à l’ensemble des créations d’Elisa, un petit coté hors du temps, un brin de romantisme, une pointe d’humour et de tendresse.

IMG_1101

 

IMG_1100

Diplômée des beaux-arts de Quimper et de Rennes,  elle a voulu  se tourner vers les arts appliqués et a rapidement  travaillé comme graphiste. Elle ajoute à ce métier ses créations vendues dans plusieurs points de ventes (dont vous trouverez la liste sur son blog), des participations à des salons de créateurs et la conception de livres jeunesse en collaboration avec des auteures de talent.

Elisa Granowska1

1er livre édité, en 2012, un travail de longue haleine  avec l’auteure Sandrine Levy, « L’étrange secret de Dolly Lola », vient ensuite « La Fabrique à comptines » en collaboration avec la chanteuse Luce et le troisième « Aux p’tites choses ! » avec Caroline Barber.

IMG_1097

Le nouveau projet d’Elisa sur le thème du cirque, en collaboration avec Delphine Dumouchel , auteure,  cherche encore un éditeur.

IMG_1084

Nul doute que ce petit lion saura trouver sa place dans le plus adorable des livres pour enfants !

Pour suivre le travail en cours d’Elisa, je vous conseille de vous abonner à sa page facebook, c’est passionnant de suivre l’avancée de ses créations au rythme des photos postées. Vous pouvez donner votre avis, l’encourager, voir avant tout le monde le bel objet qui est en train de se créer, entrer dans son mode enchanteur !

expo-elisagranowska-article-objets-poetiques-10

 

expo-elisagranowska-article-objets-poetiques-11

 

expo-elisagranowska-article-objets-poetiques-12

 

 

 

 

Les déclics éclectiques de Matthieu Gibson.

J’ai rencontré Matthieu en poussant la porte de la boutique L’Etre Ange , superbe petite boutique de déco ( 8 rue d’Ormesson Paris).

l-etre-ange

Muni de clous et d’un marteau, il préparait le vernissage de son exposition » La tête dans le guidon » prévue pour le lendemain, posant un petit clou par-ci, un autre par là.

matthieu-gibson-expo-la-tete-dans-le-guidon

Il m’explique que  la boutique lui offre l’opportunité de présenter ses premières créations envolume, un projet qui est né pendant ces dernières vacances dans le Lubéron, en ramassant un morceau de bois. Comme je souhaitais en savoir un peu plus sur cette histoire, je suis revenue le lendemain pour faire une interview.

matthieu-gibson-expo-la-tete-dans-le-guidon-7

L’été dernier, en se baladant,  Matthieu ramasse une souche en forme de cornes. C’est un réflexe  de regarder autour de lui pour chercher des matières, des objets qui seront des sujets de photographies ou de simples souvenirs. Cette souche est belle, elle lui fait penser à un trophée de chasse, il la ramène dans ses bagages à Paris. C’est alors que son idée prend forme. Le symbole du trophée, immergé dans un environnement citadin, c’est le vélo et son guidon qui ressemble à de belles cornes fendant l’air.

Matthieu parcourt alors les vide-greniers, traque les vélos déglingués, chine pour trouver les plus belles pièces ou les plus originales. Il bricole, fait des mélanges, des montages hétéroclites et poétiques. Pour respecter la règle du trophée, fixé sur une pièce de bois aux formes spécifiques, il fait appel à un menuisier spécialisé dans la fabrication d’écussons, qu’il trouve …à Dijon ! Pour le graveur de plaques, ce sera à Paris.

matthieu-gibson-expo-la-tete-dans-le-guidon-3

Matthieu réalise alors une série de dix trophées, c’est  une première étape réussie de réalisation »manuelle » pour ce créatif qui officie plus généralement  dans le domaine de la communication et qui a l’habitude de jongler avec les concepts et les images.

matthieu-gibson-expo-la-tete-dans-le-guidon-5

Directeur artistique, il aime créer des évènements, suivre le fil d’une idée pour la transformer en événement ) (DOOM T-SHIRT)pour interpeller, faire réfléchir, faire sourire. Son parcours parle de lui-même, Fondateur du Studio Adjimé,  photographe et multi-instrumentiste pour son groupe OMAHABITCH, il explore et comme il le dit lui-même, il s’épanouit pleinement dans la créativité !

matthieu-gibson-expo-la-tete-dans-le-guidon-6

Vous pouvez également suivre l’actualité de Matthieu sur sa page facebook et les aventures de ses trophées guidons en lui souhaitant autant de succès que le soir du vernissage !

 

 

Entretien avec Nathalie, fondatrice de l’agence N+CO

fleur pointillés - Copie

Je connais  Nathalie depuis quelques mois mais nous ne nous étions jamais rencontrées. Lors de l’un de mes passages récents à Paris, j’ai fait un détour pour découvrir son univers quotidien. Dès le début de notre entretien, j’ai tout de suite senti l’énergie et l’enthousiasme qui la guidaient dans son travail. Autour d’une dégustation de thé, dans le joli appartement qui est aussi son bureau, Nathalie me raconte N+CO.
En 2014, Nathalie change de vie. Après de longues années passées dans la com, elle ne s’y retrouve plus et éprouve le besoin de s’exprimer pleinement dans un domaine qu’elle affectionne particulièrement, celui de l’art et des artisans d’art.
Tout commence par la rencontre avec Isabelle Faivre et Maryse Dugois lors d’une de leurs expositions et son projet se concrétise. Elle a envie de propulser les talents qu’elle rencontre, de les faire connaître auprès des marques et des grandes entreprises du luxe, avec qui elle a gardé des contacts. Elle devient agitatrice de talents, elle devient pluriel, le N , c’est elle, son bureau d’idées, le Co, c’est les artisans d’arts qui la rejoignent pour participer aux projets qu’elle imagine et le +, c’est sa capacité à s’émouvoir de la beauté et du travail des créateurs.émerveillement(1) Sa méthode de travail, c’est avant tout ressentir des émotions. Elle me montre les trésors que lui ont confiés les artistes  et qu’elle emmène dans ses préparations de projets et il suffit de l’entendre parler de « feu d’artifice » de talents lorsqu’elle ouvre les boites ou sont rangées les œuvres pour comprendre comment elle transmet  son enthousiasme aux directeurs généraux et artistiques à qui elle présente le travail d’un artiste.

Nouveau dossier (3)5Nathalie a de belles idées de mise en scène. C’est ainsi qu’elle sait marier les artistes et les marques à l’occasion de belles opérations, de l’événementiel, des vitrines somptueuses, des cartes de vœux qui sont des œuvres d’art à part entière, comme ces cartes qu’elle me montre à la lumière et qui révèlent êtres de belles surprises. Elle réhabilite ainsi les belles lettres, transformées en courriers un peu magiques, un peu oniriques le temps d’une invitation ou d’un vernissage.émotionLes objets que les créateurs et Nathalie conçoivent sont précieux, ce sont des marques d’estime, des cadeaux. Ils servent une image de  marque, apportent du rêve à ceux qui le reçoivent, (quel plaisir de passer devant une belle vitrine ! ), tissent des liens entre idées et sensations.

Nouveau dossier (2)3Vous pouvez découvrir les talents qui accompagnent Nathalie en suivant le lien de son agence N+co et  découvrir l’association qui uni tous ces talents. Un conseil, abonnez-vous à sa page facebook pour passer ainsi une délicieuse journée et ressentir le

plaisirdes belles découvertes !

 

Atelier reliure avec Julie Auzillon, #PAPIER

Atelier reliure avec Julie Auzillon, à l’occasion de l’exposition #PAPIER.

L’ exposition c’est aussi l’occasion de rencontres avec les créateurs, des conférences, des participations à des ateliers interactifs.

Mercredi 18 mars 2016, c’est avec Julie Auzillon, relieuse d’art, que des enfants avaient rendez-vous. Agés de 7 à 9 ans, ils ont pu réaliser leur petit carnet relié inspiré du travail précieux de Julie.

IMG_20160316_152459_1

IMG_20160316_144503

 

Autour de la table, les petites mains sont agiles et attentives à bien suivre les explications de Julie qui les guide de sa voix douce dans le cheminement de la fabrication.

IMG_20160316_144228

Ils ont d’abord choisi chacun les couleurs de la couverture de leur carnet. Puis, concentrés, ils plient, et collent soigneusement. La minutie est très importante, il faut coller bord à bord, ne pas dépasser, ne pas salir le papier, autant d’étapes à réussir pour créer son carnet en vrais petits relieurs !

Nouveau dossier6

A la fin du cours, en bonus, Julie leur a dévoilé une recette un peu mystérieuse de carnet, avec pour seul ingrédient une feuille A4…Et un peu de mémoire, car il faut bien se rappeler toutes les étapes de pliage pour obtenir un petit livre un peu magique, que l’on peut manipuler et ouvrir de différentes façons, mais chut, moi je n’ai pas le droit de vous en dire plus,  cela fait partie de leur rencontre !

Julie donne aussi des cours aux grandes personnes, reliure contemporaine, reliure de livres d’artistes et travaille sur des commandes sur-mesure. Elle aime donner vie à un beau projet personnalisé, transformer et sublimer l’objet , que ce soit des boites ou étuis, des livres, de la création papier. L’art et la manière de Julie c’est inventer, réinventer des graphismes précieux , concevoir des couvertures dignes des plus grands orfèvres et des reliures uniques.

Son travail a été récompensé par le prix de la jeune création Métiers d’art 2015, vous pouvez le découvrir  sur son site.  Voici quelques photos de ses réalisations (photos extraites de son site avec son aimable autorisation)

julie-auzillon-reliures

 

#PAPIER

Exposition #PAPIER.

Du 5 février au 16 avril 2016 à l’Atelier, galerie  des ateliers d’arts de France, 55 av Daumesnil, Paris 12eme et à la galerie Collection, 4 rue de Thorigny, Paris 3eme.

IMG_20160316_161318

A l’occasion d’un courte visite à Paris, j’ai poussé les portes de l’exposition #PAPIER, à L’Atelier, situé sous les  arcades de l’avenue Daumesnil. Attirée par les créations de Maryse Dugois dont je connaissais le travail et pour qui j’ai eu l’occasion de réaliser un reportage (article du 9 septembre 2015), j’ai découvert 17 autres artistes qui racontent le papier à leur manière. Ils s’approprient la matière pour la sublimer et l’emmener vers plus de poésie et de raffinement.

L’exposition veut souligner que le papier est plus que jamais dans l’air du temps, à travers ces regards d’artistes qui réaffirment sa présence à l’époque de la dématérialisation et lui permettent de se renouveler à travers leurs créations.

Quelques clichés de cette exposition et tous les liens vers les magnifiques créations de ces artistes pour vous donner envie de découvrir plus en détail leur travail.

j’ai vu le papier dans tous ses états, le papier aimé, travaillé, peint (Atelier d’Offard).

j’ai pu admirer le papier savamment décoré  et sculpté, (Wabé, Laurence Lehel, Isabelle Braud, Agnès Debizet ),  transformé en somptueux bestiaire ( Vivienne Maun), entrelacé pour devenir de somptueux kakemono (Jean-Michel Letellier et Miki Nakamura, Sandra Clodion), fragmenté pour mieux rejaillir en plantes ou fleurs imaginaires (Maryse Dugois, Véronique Agostini, Sandrine Beaudun

IMG_20160316_160018

IMG_20160316_160307

Le papier entrelacé ou enroulé pour laisser passer la lumière, (Sandra Clodion, Béatrice Desrousseaux, Charlot&cie), décliné en volutes, en sillons, en plein, en déliés, en tranches minuscules pour raconter un autre monde (Ferri Garcès, Anne-laure Coulomb).

IMG_20160316_160031

IMG_20160316_160042

IMG_20160316_160321

Le papier mâché, peint, de soie, extrait du bottin ou fait-main. J’ai pu apprécier la magie et la transparence de cette matière qui devient noble lorsque ces artistes s’en emparent : Abat-jour, sculpture (Coralie laverdet) estampe, reliure (Julie Auzillon).

Cette exposition c’est aussi l’occasion de rencontres et d’échanges avec les créateurs, des conférences, des participations à des ateliers interactifs comme avec le collectif « le 110 par minute », où avec un temps et un thème imposé (2, 10, 20 minutes pour laisser déborder puis canaliser sa créativité) les participants ont pu réaliser des collages inventifs, joyeux et détonants !

IMG_1010

Mercredi 18 mars c’est avec Julie Auzillon que des enfants avaient rendez-vous. Agés de 7 à 9 ans, ils ont pu réaliser leur petit carnet relié inspiré du précieux travail de Julie. Retrouvez la rencontre dans l’article : Atelier reliure avec Julie Auzillon.

IMG_20160316_152459_1

 

Pour toutes les infos sur l’Atelier, cliquez !