#PAPIER

Exposition #PAPIER.

Du 5 février au 16 avril 2016 à l’Atelier, galerie  des ateliers d’arts de France, 55 av Daumesnil, Paris 12eme et à la galerie Collection, 4 rue de Thorigny, Paris 3eme.

IMG_20160316_161318

A l’occasion d’un courte visite à Paris, j’ai poussé les portes de l’exposition #PAPIER, à L’Atelier, situé sous les  arcades de l’avenue Daumesnil. Attirée par les créations de Maryse Dugois dont je connaissais le travail et pour qui j’ai eu l’occasion de réaliser un reportage (article du 9 septembre 2015), j’ai découvert 17 autres artistes qui racontent le papier à leur manière. Ils s’approprient la matière pour la sublimer et l’emmener vers plus de poésie et de raffinement.

L’exposition veut souligner que le papier est plus que jamais dans l’air du temps, à travers ces regards d’artistes qui réaffirment sa présence à l’époque de la dématérialisation et lui permettent de se renouveler à travers leurs créations.

Quelques clichés de cette exposition et tous les liens vers les magnifiques créations de ces artistes pour vous donner envie de découvrir plus en détail leur travail.

j’ai vu le papier dans tous ses états, le papier aimé, travaillé, peint (Atelier d’Offard).

j’ai pu admirer le papier savamment décoré  et sculpté, (Wabé, Laurence Lehel, Isabelle Braud, Agnès Debizet ),  transformé en somptueux bestiaire ( Vivienne Maun), entrelacé pour devenir de somptueux kakemono (Jean-Michel Letellier et Miki Nakamura, Sandra Clodion), fragmenté pour mieux rejaillir en plantes ou fleurs imaginaires (Maryse Dugois, Véronique Agostini, Sandrine Beaudun

IMG_20160316_160018

IMG_20160316_160307

Le papier entrelacé ou enroulé pour laisser passer la lumière, (Sandra Clodion, Béatrice Desrousseaux, Charlot&cie), décliné en volutes, en sillons, en plein, en déliés, en tranches minuscules pour raconter un autre monde (Ferri Garcès, Anne-laure Coulomb).

IMG_20160316_160031

IMG_20160316_160042

IMG_20160316_160321

Le papier mâché, peint, de soie, extrait du bottin ou fait-main. J’ai pu apprécier la magie et la transparence de cette matière qui devient noble lorsque ces artistes s’en emparent : Abat-jour, sculpture (Coralie laverdet) estampe, reliure (Julie Auzillon).

Cette exposition c’est aussi l’occasion de rencontres et d’échanges avec les créateurs, des conférences, des participations à des ateliers interactifs comme avec le collectif « le 110 par minute », où avec un temps et un thème imposé (2, 10, 20 minutes pour laisser déborder puis canaliser sa créativité) les participants ont pu réaliser des collages inventifs, joyeux et détonants !

IMG_1010

Mercredi 18 mars c’est avec Julie Auzillon que des enfants avaient rendez-vous. Agés de 7 à 9 ans, ils ont pu réaliser leur petit carnet relié inspiré du précieux travail de Julie. Retrouvez la rencontre dans l’article : Atelier reliure avec Julie Auzillon.

IMG_20160316_152459_1

 

Pour toutes les infos sur l’Atelier, cliquez !

Publicités

Vous aimez ? Dîtes-le nous !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s